Il sera question d’engagements dans le 5h-6h ce matin.

Et oui, on prend position ici.

On parlera déjà littérature engagée.

En hommage à Albert Camus… cet homme révolté est un 4 janvier, 1960 dans un accident de voiture sur une route de l’Yonne. Nous reviendrons sur qu’il nous a laissé, sur son héritage. Ca sera en toute fin d’émission.

Toujours au rayon littérature engagée, Colombe Schneck nous parlera d’un livre qui fait déjà grand bruit. Celui d’Emmanuelle Bernheim sur le suicide assisté de son père. Ca s’intitule « Tout s’est bien passé ».

Et pour clore ce chapitre littéraire, on écoutera Elvis Costello avec « everyday i write a book »…. Tous les jours j’écris un livre…

Et je vous ai promis des engagements, ça sera également avec le climatologue Jean Jouzel qui affirme et répète à longueur de journée qu’il n’est pas trop tard pour remédier aux changements climatiques mais que cela demande des efforts, des engagements…

Engagements écologiques aussi avec Laurent Fournier, architecte en Inde qui construits des bâtiments en accord avec l’environnement. Nous serons en ligne avec lui tout à l’heure, juste avant le journal de 5h30.

Un peu plus tôt, dans allo l’Europe, Jose Manuel Lamarque et Emmanuel Moreau nous expliqueront pourquoi Nokia n’a pas déclenché la polémique en Finlande quand l’entreprise leader du pays a décidé de délocaliser… une attitude qui peut nous sembler incompréhensible en France.

Voilà pour le sommaire de ce 5h-6h très engagé !

Et moi je m’engage à ce que vous passiez un excellent début de matinée sur France Inter !

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.