"Sans vouloir faire de peine au brave Malek Chebel, qui fait ce qu’il peut pour valoriser un « islam des Lumières », force est de reconnaître que la culture islamique est désormais privée de médiateurs de la qualité de Jacques Berque, André Miquel, Louis Massignon ou Henri Corbin". extrait de l'édito mobile de Michel Crépu, une chronique hebdomadaire déposée sur le site de la Revue des deux mondes. http://www.revuedesdeuxmondes.fr/news/edito.php?code=92

Au menu de notre matinée ensemble, nous interrogeons le géographe Gilles Fumey sur les raisons qui conduisent les Pays-bas à produire toujours et encore des tulipes... Et puis nous partons pour le Portugal où les pouvoirs publics ont décidé de dissuader les citoyens en colère de manifester pour ne pas ternir l’image de leur pays… Nous continuerons à nous promener du côté des Etats-Unis, une journaliste française nous raconte les coulisses de l’élection américaine. Et dans la deuxième partie de notre heure ensemble, un tour dans une librairie avec Colombe Schneck : elle a tiré de sa lecture cette phrase: "Nul ne peut écrire s'il n'a le coeur pur". L'histoire de John Gurdon, co-lauréat du Prix nobel de médecine, est édifiante: il a fait preuve d'ascèse et de persévérance pour "devenir ce qu'il était". Et puis nous revivons un évènement qui s’est produit il y a 78 ans jour pour jour, l’assassinat du MAE français Louis Barthou et du roi Alexandre de Yougoslavie, perpétré à Marseille un 9 octobre.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.