Que de chiffres dans le 5-6 ce matin ! On continue à parler mathématiques avec Frédéric Morlot, et on va calculer le montant de la TVA, ou plutôt se pencher sur le mécanisme de cet impôt. La TVA fut inventée en France un 10 avril (en 1954) et copiée ensuite par toute l'Europe.

Je voudrais vous parler d’un graffiti aperçu l’autre jour dans une rue de Paris. Rue de l’Equerre, précisément. Trois mots, en majuscules noires, sur un mur vierge : ZLATAN LA POLICE.

Pour ceux qui l’ignorent encore, Zlatan c’est Ibrahimovic, footballeur vedette du Paris Saint Germain. Un type un peu costaud, plutôt doué en football. Et « zlataner » est un néologisme inventé par les Guignols de l’Info, qu’on pourrait traduire familièrement par « mettre une raclée », l’emporter haut la main.

Il serait erroné de croire que l’auteur de ce graffiti a une dent contre les fonctionnaires de police. Non, à mon avis, il s’adresse en réalité aux lexicographes. C’est un combat sémantique, ni plus ni moins ! Parce que le mot « zlataner » s’est vu refuser l’entrée dans les dictionnaires. Les auteurs du Larousse expliquent que le terme « est en observation ». Même chose chez le Robert : « zlataner » a été repéré par Alain Rey, mais n’entrera pas dans le dictionnaire en 2013, au prétexte qu’il est susceptible de disparaître aussi vite qu’il est apparu. La Suède, patrie de Zlatan Ibrahimovic, est moins ingrate, qui a déroulé le tapis rouge à ce joli verbe. Zlataner est défini dans le dictionnaire suédois par « se charger de quelque chose avec vigueur, dominer ».

Mais consolez-vous, il figure tout de même dans un dictionnaire français ! Le dico des mots qui n’existent pas (et qu’on utilise quand même). Zlataner : dominer, battre quelqu’un (au sens propre comme au figuré), être le plus fort.

Un livre très amusant que je vous recommande au passage. Le dico des mots qui n’existent pas (et qu’on utilise quand même) est signé Olivier Talon et Gilles Vervisch. On y trouve la définition de berlusconiser, célibattante, solutionner - celui-ci m’écorche les oreilles - ou encore réseautage. «Réseautage : établissage de connectage. (...) Le réseautage, c’est le fait de chercher à connaitre quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait un gars qui a vu l’homme qui a vu l’ours. »

Figurer dans ce dictionnaire, c’est une première étape avant la consécration. La preuve : certains mots dans ce dico des mots qui n’existent pas ont fait leur apparition entre temps dans le vrai dictionnaire. Ils existent donc ! Par exemple « chronophage », qui est entré dans le Petit Robert 2013 et qui était déjà dans le dico des mots qui n’existent pas. De quoi garder espoir pour « zlataner ».

Heureusement qu’il y a des militants de la sémantique pour défendre les nouveaux mots, comme cette personne qui a écrit « zlatan la police » sur un mur. Il reste à espérer qu’un lexicographe, un auteur du Robert ou du Larousse, passera rue de l'Equerre et se dira : « ce verbe est décidemment de plus en plus employé, penchons nous à nouveau sur sa candidature ».

Sinon, j’ai peut-être une autre idée : une victoire ce soir à Barcelone. Si Ibrahimovic et ses petits camarades du PSG parviennent ce soir à zlataner le Barça en quart de finale retour de la ligue des champions, cela convaincra évidemment les lexicographes de faire une petite place à « zlataner » entre « zizi » et « zloty » (nom masculin, unité monétaire de la Pologne).

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.