Une date, ça ne veut rien dire : c’est prévisible, fixe, apparemment sans astuce. Sauf que celle d’aujourd’hui claque plus que les autres dans nos agendas : 12 12 12/// c’est la dernière fois du siècle que nous avons ces chiffres en rangs d’oignons, ainsi répétés, comme une cadence. 12, c’est le nombre parfait, juste avant la catastrophe du 13. 12 mois de l’année, 12 apôtres, les 12 maillons dans le bouddhisme, les 12 heures d’une demi-journée, midi pile, les 12 salopards ce film sorti en 1967, l’armée des 12 singes ou encore les 12 hommes en colère, autre film génial diffusé à la fin des années 50, on pourrait aussi citer 13 à la douzaine… et puis il y a les 12 travaux d’Hercule, les 12 frères des contes de Grimm… 12 c’est le nombre de jours qui séparent Noël de l’Epiphanie, cette année le 6 janvier, c’est le temps qu’ont mis les rois mages pour arriver à la crèche de Bethléem. Bref, pourquoi ces 2 chiffres, 1 et 2 laissent-ils une impression si singulière même un peu étrange : on peut l’expliquer, là, à première vue, par le fait que ce sont les tous premiers, les précurseurs, les liminaires, ceux qui se multiplient à l’infini pour nous permettre de compter. 1 et 2 sont les chiffres de la totalité, ils s’assemblent en cette base duodécimale que nous utilisons si souvent : D’ailleurs si nous sommes si familiers du mot douzaine, c’est parce que nous l’utilisons comme unité de mesure de façon naturelle. Vous vous rappelez que Stendhal, lorsqu’il était terrassé par l’émotion se raccrochait aux chiffres. Et bien faisons pareil, en ce jour de 121212 ! Car cette fois l’arithmétique explique beaucoup : Le nombre 12 a plus de diviseurs que 10, on peut le fractionner en 1, 2, 3, 4, 6, 12.

Allez poursuivons encore un peu notre réflexion sur cette drôle de journée numérisée, avec le concours précieux de Maïté… Regardez vos mains, vous en avez 2, mais regardez-en une : 12, c’est le nombre de phalanges de vos 4 doigts opposés au pouce.

Et regardez le ciel, la nuit est particulièrement noire à présent, un fin croissant de lune à peine visible au firmament. Eh bien figurez-vous que la lune exécute un peu plus de 12 rotations autour de la terre pendant une année.

Allez, ne cherchons plus midi à 14h, aujourd’hui est une belle journée puisqu’elle commence avec vous. Et pas d’inquiétude : Si Dieu avait voulu qu’elle soit celle de la fin du monde, je pense qu’il s’octroierait le plaisir de la faire tomber quand bon lui semble et pas un jour écrit d’avance aux yeux des hommes!

Alors vous aussi, écrivez-nous pour nous dire ce que cette date représente pour vous ou si cette journée a été différente de toutes les autres ; Vous avez pour cela la page du 5/6 sur France Inter.fr qui vous tend les bras… 12 12 12, 5/6 ; aïe aïe, là je sens que c’est le chiffre de trop ! Allez on retourne dans l’ère primitive !

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.