Au programme du 5-6 ce matin, la plainte de mémoire. Mais pourquoi a-t-on tous l'impression de perdre la mémoire ? La réponse de Bruno Dubois, spécialiste du cerveau. Difficile, en revanche, d’oublier le Brésil, toutes les caméras du monde seront tournées vers lui dans les mois qui viennent : une visite du Pape pour les JMJ, la coupe du monde de football l'année prochaine, les Jeux Olympiques en 2016 !

Il faut y penser tous les jours, c’est fastidieux, mais le résultat est souvent amusant. Nombreux sont ceux qui publient le résultat sur Internet d’ailleurs : ils se sont pris en photo, tous les jours, dans la même position, pour se voir vieillir. Pour voir le temps qui passe sur les photos, en le faisant défiler en accéléré.

Vous avez peut-être vu des images de ce type sur le web. Cela s’appelle un "timelapse". Des photos du même endroit ou de la même personne prise sur un temps long et diffusés en accéléré. Beaucoup de femmes enceintes, aussi, se prennent en photo chaque jour et en font une vidéo pour voir le ventre s’arrondir. Les réseaux sociaux regorgent de montages de ce genre, c’est souvent plus ou moins réussi mais l’idée est belle.

Eh bien la Terre en fait de même désormais et c’est autrement passionnant. Un outil proposé par Google, baptisé Google Timelapse permet de visualiser en quelques secondes les évolutions de la Terre entre les années 80 et aujourd’hui, grâce à des images satellites. Le résultat est vraiment saisissant. On voit, entre 1984 et aujourd’hui, la ville de Las Vegas qui s’étale dans le désert. On voit les îles artificielles au large de Dubaï surgir et pousser comme des champignons. On voit s'assécher le lac Ourmia en Iran.

Le réchauffement climatique, on sait que ça existe, on connait ses conséquences sur la planète mais là, il faut reconnaitre que les images ont un tout autre poids. Toute aussi frappante, l'évolution de l’Amazonie, qui rétrécit comme peau de chagrin. Et pourtant 1984, c’était hier !

Le Google Timelapse propose une animation, une mise en valeur de certains sites exceptionnels, ceux dont je vous parlais : Las Vegas, L’Amazonie ou encore le glacier Columbia, en Alaska, que l’on voit fondre inexorablement. Un moteur de recherche permet aussi de se perdre dans tous les recoins de la planète. Tapez Ecully, Douarnenez, Aunay-sous-Auneau, Bayeux, ce qui vous chante… et vous verrez comment l’endroit qui vous est cher a changé depuis presque trente ans.

Evidemment, toutes les images satellites ne sont pas de la même qualité, certains sites sont plus nets que d’autres. Mais c'est l'occasion de voir concrètement l'empreinte laissée par l'homme sur la planète. Ce projet a été mené par Google en collaboration avec la Nasa et le magazine Time, le résultat est très esthétique. Mais on s'en veut un peu de trouver cela beau, parce que c’est surtout terrifiant.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.