Avez-vous entendu parler d’un pingouin récemment ? Oui, j’imagine. Carla Bruni sort un nouvel album, le 1er avril. Dans ce disque, une chanson parle d’un « pingouin » et certains y ont reconnu François Hollande. « Un pingouin à l’air souverainqui n’a pas des manières de châtelain . » Pour résumer, Carla Bruni traiterait François Hollande de gros malpoli. En cause : la passation de pouvoir à l’Elysée, durant laquelle le nouveau chef de l’Etat a tourné le dos à son prédécesseur avant que ce dernier n’ait quitté l’Elysée.

A mon avis, Carla Bruni commet une terrible erreur ! Pas une erreur politique, ni diplomatique. Non, elle commet une erreur ornithologique. Elle confond les pingouins et les manchots. Confusion très fréquente, mais oh combien dramatique.

Le pingouin, c’est un oiseau qui vole. Il est tout petit, il ne dépasse pas les 40 centimètres de haut et vit dans l’hémisphère nord. Celui qui ne vole pas, celui qui a une démarche bizarre, celui qui se dandine, celui qui est dodu, celui qui glisse à plat ventre sur la neige, c’est le manchot ! Le manchot est plus grand (le manchot empereur notamment peur atteindre 1,20 mètre).

Merci de ne pas les confondre, c’est important.

Pourquoi c’est important ? Parce que le manchot est un animal exceptionnel. Il ne mérite pas d’être confondu avec ce petit oiseau qui vole, le pingouin, un oiseau somme toute un peu banal. Le manchot ne vole pas, mais il a un charme fou. Et surtout, il vient de très très loin. C’est l’objet d’un article du magazine « Pour la science » de ce mois de mars. Sous le titre « Le plus étrange des oiseaux », deux paléontologues racontent l’évolution de cet animal hors du commun. Des fossiles de manchots qui ont été retrouvés en Nouvelle Zélande attestent d’une présence sur terre du manchot depuis 62 millions d’années. Les manchots sont apparus alors que les dinosaures peuplaient encore la terre. Ils ont survécu à des changements climatiques spectaculaires. Ils ont prospéré aussi bien dans les zones équatoriales torrides dans les déserts glacés de l’Arctique. Le secret de leur longévité, c’est leur plexus conservateur de chaleur.

En plus d’être une vedette de cinéma (on se souvient de « la Marche de l’empereur » et du dessin animé « Happy Feet ») le manchot est un champion de l’évolution des espèces. Finalement, tant mieux si on le confond avec le pingouin. Parce que le manchot ne mérite pas d’être une insulte.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.