L’humanité est-elle lancée dans une marche lente mais certaine, vers l’abêtissement ?

C’est la question que pose un professeur de biologie de la prestigieuse université américaine, Stanford, Gerald Crabtree…

Selon lui, l’homme aurait atteint son plus haut niveau d’intelligence il y a 120 générations, entre l'an 4000 et 3000 avant JC. Et depuis, c’est un lent déclin…. Nos ancêtres, Biologiquement, étaient bien plus "armés" que nous aujourd'hui, et par conséquent plus intelligents, plus vifs, et plus réactifs face aux défis quotidiens auxquels les confrontaient la nature. L'émergence de la civilisation et de son progrès (élevage, agriculture, technique, hygiène) nous a fait perdre une partie de notre intuition et intelligence.

"Je parie que si un citoyen moyen de l''Athènes de 1000 avant JC apparaissait soudainement parmi nous, il ou elle serait parmi les plus brillants et les plus intelligents, avec une bonne mémoire, un large éventail d'idées et une vision claire sur les questions importantes" , écrit le chercheur dans son introduction. De plus, je serais tenté de penser qu'il ou elle serait parmi les plus stables émotionnellement de nos amis et collègues." Il ajoute: "Je ferais le même pari pour les anciens habitants d'Afrique, d'Asie, d'Inde ou des Amérique d'il y a 2000 à 6000 ans" , expliquant qu'il fonde son raisonnement sur les dernières données de génétique, anthoropologie et neurobiologie qui prédisent que nos capacités intellectuelles et émotionnelles sont "surprenament fragiles" .

Crabtree, cité par Sandrinne Cabut dans le Monde (http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/11/15/l-homme-plus-bete-qu-hier-moins-que-demain_1791346_1650684.html):

The Independant (quotidien britannique: http://www.independent.co.uk/news/science/human-intelligence-peaked-thousands-of-years-ago-and-weve-been-on-an-intellectual-and-emotional-decline-ever-since-8307101.html) résume l’étude ainsi: "Will Homo be left without his sapiens ?"

Au menu de notre heure ensemble , nous avons RDV avec une exploratrice en Amazonie… Eve Sivadjian et puis à 5h25, nous partons pour NY, 2 semaines après la réélection pour sentir si Obama version 2 apporte déjà quelques nuances à sa 1ère version. A 6h-10 un historien nous raconte l’affaire de l’armoire de fer, une sorte de complot contre Louis XVI, révélé un 20 novembre 1792 et qui a marqué un tournant dans la révolution francaise.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.