Nouveau voyage dans le temps et l'espace au programme du 5-6. Le fonctionnement du téléscope Planck décortiqué par l'un de ses concepteurs, Jean-Loup Puget. La timide réapparition des couples mixtes en Bosnie, près de vingt ans après la fin de la guerre. Et puis la mort de Cervantès et Shakespeare : c'était à la même date (23 avril 1616), mais pas le même jour ! L'explication, c'est une sombre histoire de calendrier...

Ah, ce que j’aimerais venir en studio avec mon Gaffiot sous le bras ! Le Gaffiot, c’est un épais dictionnaire Français - Latin, compagnon des épreuves de version et de thème pour les élèves qui ont la bonne idée de choisir le latin au lycée. Voilà en tout cas une initiative radiophonique intéressante, ça se passe en Finlande. Chaque vendredi, juste avant le journal du soir, la société finlandaise de radio-diffusion propose les informations en latin ! C’est le New York Times, ou plutôt sa traduction en Français jointe chaque semaine au Figaro, qui s’en fait l’écho aujourd’hui. Même Radio Vatican, qui diffuse des prières en latin, n’ose pas les infos dans cette langue dite « morte »… qui est toujours bien vivante pour nombre de Finlandais instruits. L’émission est ancienne, elle remonte à 1989, et ce n’est sans doute pas un hasard si le programme a vu le jour l’année qui a marqué la chute du communisme en Europe de l’Est et où les Finlandais se sont tournés vers l’Europe de l’Ouest. Pour les Finlandais instruits, le latin est longtemps resté le lien entre leur pays et la culture occidentale.

Les auditeurs qui podcastent cette émission le font depuis le monde entier : l’article cite des auditeurs en Allemagne notamment, mais aussi sur le campus de l’université Harvard, aux Etats-Unis. Et le journal en latin reçoit beaucoup de courrier, apparemment. La plupart des auditeurs déplorent surtout que le programme soit trop court puisqu’il ne dure que cinq minutes. Mais cela représente beaucoup de travail de traduction.

Les responsables de ce bulletin d’information en latin reçoivent aussi reproches très pointus : la plupart des commentaires portent sur la prononciation. Cela suscite des débats sans fins sur la façon dont Cicéron se serait exprimé pour s’adresser au Sénat, ainsi que sur le choix des mots pour des choses modernes. La rédaction n’a pas encore trouvé comment dire Ipad en latin, par exemple ! Et dire que l’on trouve parfois les auditeurs de France Inter très exigeants dans leurs courriels…

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.