Selon nos informations, il semble que, subrepticement, sans que cela ne se sache, la France ait changé de stratégie pour récupérer ses otages, notamment dans le Sahel. En effet, Paris aurait décidé de ne plus payer de rançon aux ravisseurs, une posture délicate à tenir mais peut-être la plus morale qui soit pour assécher le prix, la valeur disons, des Français en promenade dans les régions sensibles, aux yeux des kidnappeurs. Jusqu’à maintenant, même si cela était nié en haut lieu, les espèces sonnaient et trébuchaient souvent au moment de récupérer l’un ou l’autre de nos ressortissants. Il fallait payer des montants élevés pour oganiser des trahisons locales avec tous les arguments possibles. Car les preneurs d’otages sont des patrons de PME! Ils cachent souvent leurs victimes au milieu des villages, en versant aux habitants, aux voisins et aux gardes une généreuse obole pour acheter leur silence. C’est ainsi que parfois, à plusieurs kilomètres à la ronde, les bergers, les femmes et les enfants restent silencieux comme des tombes lorsqu’on les interroge.

Alors que la guerre fait rage au Sahel, n’oublions pas qu’en ce moment même 7 de nos concitoyens sont détenus par les groupes djihadistes que nous combattons par ailleurs au Nord Mali. Il serait difficile voire insupportable de payer avec la main droite ceux qu’on essaye d’éliminer avec la gauche? C’est vrai qu’il faut toujours chercher la cohérence pour répondre de ses actes, face à l’opinion publique et aussi face à l’histoire.

Les diplomates et les agents de la DGSE, très bien infiltrés dans ces déserts et souvent courageux pour y conduire des missions périlleuses, ne devraient donc plus avoir cette "facilité de caisse" qu’ils avaient auparavant. Il leur faut déployer d’autres stratégies. Si on parvient à décapiter AQMI, puisque tel est le projet, on asséchera les trafics mis en place depuis des années dans cet espace immense. Trafic d’armes multiples et de drogues en provenance d’Amérique Latine, si lucratifs. D’après nos informations, la guerre au Mali a déjà, de ce côté-ci porté ses fruits. Les 3 principaux groupes de djihadistes seraient en voie de "déposer le bilan" du fait de notre intervention militaire. Car, c’est le dernier point, ne croyons pas que ces djihadistes ont l’Islam au cœur, ils ont surtout leur porte-monnaie bien à l’œil. L’argent et le pouvoir local sont en effet leur principale motivation.

logo lacroix

PARTENARIAT AVEC LA CROIX - DOSSIER PARENTS ENFANTS à RETROUVER dans les pages

QUAND LE TRAVAIL SEPARE LES COUPLES De plus en plus de couples sont contraints de vivre séparés pour des raisons professionnelles. Des situations pas toujours faciles à vivre pour les familles.

http://www.la-croix.com/Famille/Parents-Enfants/Dossiers/Quand-le-travail-separe-les-couples-_NP_-2013-01-29-904951

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.