Il ne tient pas en place, Jacques Bonnaffé, comme toujours monté sur ressorts.

L’un de ses metteurs en scènes, Joël Jouanneau, dit même qu’avec lui, le travail consiste à gérer son « agitation ».

Un boulimique de mots. Un acteur qui joue avec son corps.

Bonnaffé, un cycliste pas seulement du dimanche qui adore les grands écarts entre théâtre et cinéma, entre « l’Oral et Hardi », entre les poètes du nord et les banquets littéraires. Il a baptisé sa compagnie Faisan. Lui qui se dit faiseur de théâtre.

Bonnaffé, le Ch’ti s’amuse à chahuter la mémoire du nord, en revisitant les histoires de Cafougnette et de Jules Mousseron.

Comédien, récitant, poète, danseur, pitre, oui, il est tout ça Bonnaffé. Qu’importe l’ordre.

Son visage est familier, son nom peut-être moins. Le zouave joue le rôle de l’inadapté social. Un jeu de rôle car Bonnaffé est un faux lunaire obsédé par le mot juste.

La coqueluche du cinéma d’auteur des années 80 aurait pu se lover dans cette niche. Au lieu de ça, il prend la poudre d’escampette avec Cafougnette.

L’ancien jeune premier de Godard et Garrel, vit près de la Gare du Nord. Montre en main, quatre minutes jusqu’au quai 12, d’où part le TGV pour Lille.

Bonnaffé, c’est l’histoire d’un enfant de Douai devenu comédien « pour se faire entendre ».

Hervé Leteneur
Hervé Leteneur © Radio France / Hervé Leteneur

Evénement(s) lié(s)

Nature aime à se cacher

Poète bin qu’oui, poète bin qu’non ?

Les liens

Compagnie Faisan  Compagnie faisan ? Pas de gibier en vue ni de chasse au menu, mais plutôt une belle affection pour ce volatile de sous-bois, dont l'étymologie phasis renvoie à une rivière de la Colchide, région orientale de la mer Noire où se multiplient les faisans…

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.