Le 5-7 du week-end, c’est l’émission qui vit en accéléré. On prend de l’âge toutes les semaines, avec le reportage deCaroline Gillet , que vous retrouverez à 6h10. A ton âge : une série de portraits de gens ordinaires, ou pas, des gens d’ici ou d’ailleurs. On a démarré la semaine dernière avec Lila, une petite fille de trois jours. Cete semaine, Caroline nous propose le portrait de Jean, qui a quatre ans et déjà une jolie gouaille, un sacré charisme. Nous allons continer à vieillir, de semaine en semaine. N’hésitez pas à nous proposer des gens qui gagnent à être connus : des anonymes de 10, 35, 60 ou 99 ans ans que Caroline Gillet devrait rencontrer pour un portrait.

Au programme, ce matin, un voyage avec le romancier et journaliste Eric Fottorino , qui nous conduira à Bordeaux, une ville qu’il perçoit en noir et blanc, et aussi au café Rostand, à Paris : c’est là qu’Eric Fottorino a eu l’idée du 1, journal hebdomadaire dont il est le patron et que j’adore lire dans les transports en commun, parce que ça enquiquine tout le monde. Le 1 est un journal qui se déplie et qui prend beaucoup de place une fois déplié.

Au sommaire de cette émission également, un grand reporter à 6h20 : Pour France 24, Julien Tridat a enquêté sur "les six d'Algérie", ces six hommes soupçonnés de préparation d’actes terroristes qui avaient été arrêtés juste après le 11 septembre 2001 et enfermés à Guantanamo.

Nous retrouverons aussiColombe Schnek , tout en haut de sa pile de livres etLaurent Delmas pour les sorties cinéma. Laurent ne mène pas une vie facile : il sera en direct de Deauville, où démarre le festival du film américain.

Dans le "bestiaire", Jacqueline Goy sera mon invitée, la spécialiste mondiale des méduses. Cette biologiste leur a consacré 40 ans de carrière, fascinée par leur beauté et inquiète aussi de les voir proliférer. Nous parlerons de la cuboméduse , une méduse de forme carrée particulièrement dangereuse.

Le marché des Capucins à Bordeaux
Le marché des Capucins à Bordeaux © CC - Mairie de Bordeaux
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.