Quelle joie de vous retrouver, de bon matin. Ceux qui vont travailler, ceux qui se couchent, ceux qui se réveillent, ceux qui n’arrivent pas à dormir, ceux qui travaillent toute la nuit. Ceux qui nous écoutent depuis la Réunion, à Baume-les-Messieurs, ou à Plozévet. Ce matin, on va rêver en écoutant les avions décoller. Mon invité, pour « le matin du départ », a grandi tout près de l’aéroport d’Orly. Et il l’aime, cette bande sonore de son enfance ! Le bruit des avions le berçait le soir. Le bruit des avions était là aussi le jour où il a enterré son père, à Wissous, sous une pluie battante. Marc Lavoine , chanteur et comédien, raconte la vie de son père dans un livre, "l'homme qui ment". Un récit touchant, une lettre à ce père volage, militant communiste au verbe fleuri.

Avant cela, on retrouvera Net Plus Ultra , l’actualité du web.

Le Bestiaire , avec ce matin un essai clinique mené sur des chiens : on teste sur eux une pilule miracle, un remède contre le vieillissement. Expérience menée aux Etats-Unis, qui posent des problèmes déontologiques.

Et puis le jour de la marmotte, ça vous dit quelque chose ? Cette journée qui se répète à l’infini. "Un jour sans fin", film culte pour de nombreux fans de Bill Murray. Eh bien un écrivain français lui a consacré un livre : une déclaration d’amour à ce film des années 90.Colombe Schneck nous en parlera.

A 6h20, une rencontre avec ceux qui ont fui Boko Haram . Mon invité grand reporter rentre du Cameroun , où il a visité un camp de réfugié nigérians. Des chrétiens et des musulmans qui ont tout quitté pour ce camp. Ils ont tellement peur de la secte islamiste Boko Haram qu’ils n’envisagent pas de rentrer un jour chez eux.

« A ton âge » , ce sera à 6h10. Un portrait d’anonyme signé Caroline Gillet : cette semaine, on a 36 ans.

A la fin de cette émission, le cinéma avec Laurent Delmas , et un peu d’avance sur l’actu de la semaine prochaine grâce à Matthieu Croissandeau , de l’Obs.

L'Homme qui ment
L'Homme qui ment © Fayard
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.