Un matin de juin, le corps d’un homme est découvert au pied de la Tour d’Opale, sur le front de Seine. Son nom : Charles Buscarons, connu du tout Paris médiatique sous le pseudo de Carlos.

C’est le patron des programmes de la première chaine de télé.

Un homme craint et respecté, qui a plus d’ennemis que d’amis.

Il habitait au 26ème étage. Accident ? Suicide ? Meurtre ?

« La vie déplorable de Charles Buscarons » est un thriller télévisuel, le premier roman de Jean-Pierre Cottet qui connaît bien les rouages de cet univers à paillettes pour avoir dirigé les grandes chaînes du service public.

Dans ce roman drôle et féroce, l’ex directeur des activités audiovisuelles du groupe Lagardère, met en scène des animateurs hystériques et cocaïnés, des énarques magouilleurs et myosines, des « samouraïs de moquette et autres pervers narcissiques ».

Reste à savoir si toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n’est que pure coïncidence !

Jean-Pierre Cottet, notre portrait entre chien et loup.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.