Il y a 25 ans, jour pour jour, tombait le mur de Berlin. C’était le début d’un nouveau monde, disait-on. Dans l’émission de ce matin, il sera beaucoup question d’utopie et de rêve.

Un rêve très concret, d’abord, et ô combien festif : lutter contre le gaspillage alimentaire, en dansant ! C’est une idée venue de Berlin, d’ailleurs : les disco-soupes connaissent un succès grandissant en France. Des bénévoles récupèrent des légumes pour leur éviter la poubelle, des légumes trop moches pour être vendus par exemple, et tout le monde est invité à venir éplucher, découper, en musique. Ensuite on déguste tous ensemble la soupe, évidemment. Je serai en ligne à 6h20 avec l’une des fondatrices de ces événements militants et joyeux.

L’utopie, également au programme. Celle des architectes qui conçoivent des théâtres tous plus fous les uns que les autres… Trop fous, souvent pour que le bâtiment sorte de terre, mais il reste les maquettes et les plans. « Théâtre en Utopie », c’est une exposition gratuite à voir en ce moment à Nantes , au Lieu Unique : 80 maquettes sont exposées.

Nous retrouverons aussiCatherine Cusset , invitée du "matin du départ". La romancière a dit son amour pour la Bretagne hier matin, elle aime "la symphonie des gris" bretons. Tout à l’heure nous serons à New York, là où vit l’auteur de « la haine de la famille ». La rue des Rosiers, à Paris, fait aussi partie de sa géographie personnelle.

A qui le monde appartient-il, déjà ? A ceux qui se lèvent tôt, voilà. C’est nous.

New-York, journal d'un cycle, Catherine Cusset
New-York, journal d'un cycle, Catherine Cusset © Radio France
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.