« Comme un avion sans ailes » s’est agrippée à mes neurones hier toute la journée. C’était plutôt agréable, de passer la journée avec CharlElie Couture, comme avec un vieil ami, de fredonner en boucle cette chanson des années 80. Eh bien c’était grâce à Michel Bussi ! Le nouveau phénomène du polar français a vendu 500.000 exemplaires de son livre intitulé « Un avion sans elle ». Michel Bussi vient de publier un nouveau roman, un polar dans lequel chaque page ou presque est un rebondissement. Ce prof de géographie savoure avec simplicité le succès et assume son statut d’auteur de divertissement. Il est mon invité pour « le matin du départ », on parlera des endroits du monde qui le touchente : ce matin, les îles Saint Marcouf, en Normandie et Tijuana, au Mexique.

Un détour est prévu également par San Francisco . Reportage d’Anne Pastor dans une décharge, avec le compositeur Nathaniel Stookey , qui offre une rédemption à nos déchets en les transformant en orchestre. On l’entendra à 5h20.

La couleuvre vipérine sera la vedette du Bestiaire dans un instant. La couleuvre vipérine n’est ni une couleuvre, ni une vipère. Pour le reste, on demandera à Françoise Serre-Collet , chercheuse au muséum d’histoire naturelle.

A la fin de cette émission, l’actu près de chez vous : on sera en ligne avec le rédacteur en chef du Courrier Picard, pour évoquer notamment un vaste projet deparc éolien au large du Tréport.

Et puis nous retrouverons nos deux chroniqueurs de l’aube. Le philosophe du dimanche,Thibaut de Saint Maurice , pour une petite philosophie du tatouage . Aurore Vincenti , qui manie la langue de la rue tous les dimanches et décortique pour nous un mot d’argot. Autant être honnête, je n’avais jamais entendu parler du mot dont il sera question ce matin : maalich . Cela signifie apparemment : « Ce n’est rien ». Tu le sais bien le temps passe, ce n’est rien. Tu sais bien, elles s’en vont comme les bateaux et soudain, ça revient.

Mais quelle autre chanson vais-je avoir dans la tête aujourd’hui ?

Tijuana
Tijuana © CC - Toksave
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.