Lui, c’est Kent.

Kent
Kent © Kent

Un baroudeur qui a posé ses valises après des années d’errance rock et punk avec son groupe Starshooter.

Depuis les seventies, Kent a connu des succès en solo, des silences en solitaire, des succès à nouveau, comme «j’aime un pays» et «juste quelqu’un de bien» qu’il a écrit pour sa camarade Enzo Enzo.

Depuis, notre homme mange bio et tente de calmer ses colères à coup de yoga et de jogging sans caméra.

Aujourd’hui, le rockeur revendique Prévert.

Kent de l’espèce polymorphe : chanteur, auteur, écrivain, dessinateur, karatéka. Dans l’atelier de Kent, y’a des guitares, des pots de peinture, des cactus et des dessins de martiens. C’est dans cette véranda avec vue sur jardin au bord de la Marne, qu’il compose ses albums «l’homme de Mars», «Panorama», «Made in China». Tous auto produits, tous téléchargeables mais pas trop.

Il est libre Kent.

Il est à la fois jazz, country, blues, oriental, variétés et rock notre artiste indépendant.

Ça dépend des heures et de ses humeurs. Qui m’aime me suive. Kent se cherche toujours.

Libre et toujours un peu en colère contre ce monde de gestionnaires qui manque de poètes.

Kent, juste quelqu’un de bien

Les liens

site officiel de Kent

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.