Les derniers jours de Stefan Sweig
Les derniers jours de Stefan Sweig © Radio France / Théâtre Antoine

Patrick Timsit porte la moustache. Une moustache sombre et fine comme celle de Stephan Zweig, l’écrivain autrichien le plus célèbre de l’entre-deux-guerres qui finit pas se donner la mort en 1942.

Patrick Timsit porte le costume sombre et partage l’affiche du Théâtre Antoine avec Elsa Zylberstein dans «Les derniers jours de Stephan Zweig», l’adaptation du best-seller de Laurent Seksik, sur une mise en scène de Gérard Gélas.

Une pièce tragique et romantique car les derniers jours de Zweig furent aussi ceux de sa femme Lotte qui par amour, s’empoisonnera avec lui pour ne jamais se quitter et assister à « l’agonie du monde ».

Patrick Timsit joue dans une langue sobre comme pour mieux incarner l’écrivain de la mélancolie, de l’exil et de la bile noire. Comme pour faire oublier son propre personnage d’humoriste. De Stephan Zweig au film Stars 80 : des grands écarts comme les aime Timsit le tragicomique

Les derniers jours de Stephan Zweig
Les derniers jours de Stephan Zweig © Bernard Richebe

Evénement(s) lié(s)

Les derniers jours de Stefan Zweig

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.