Une couleur qui porte toutes les autres, au cœur de l’émission ce matin. Le noir. Du noir avec beaucoup d’espoir. Les bandes dessinées de Baudoin sont en noir et blanc, elles sont une ode à la beauté du monde. Edmond Baudoin , au pinceau et à l’encre noire, signe des livres touchants et très personnels. Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, tendez l’oreille à 5h35 et vous aurez sans doute envie de tout lire de lui. Invité du « matin du départ », il nous parlera de son arrière-pays niçois et des rochers de Villefranche sur mer, qui lui ont tout appris.

Le noir, indispensable aussi à la biodiversité. Nombreuses sont les espèces qui ont besoin du noir, la nuit. Mais la pollution lumineuse fait des ravages. Reportage eportage nocturne en ville avec un ingénieur au muséum d’histoire naturelle, pour tâcher de comprendre les effets de nos lampadaires sur le vivant. Oui, en ville, parce qu’il faut aussi de la place à la biodiversité en ville. Romain Sordello est spécialiste de la pollution lumineuse.

Au programme également, le Social Lab de Valère Corréard. « A ton âge », portrait signé Caroline Gillet. Le cinéma avec Laurent Delmas. Matthieu Croissandeau, le directeur de l’Obs. Et Aurore Vincenti pour son regard de linguiste sur l’argot : cette semaine, tous à poil. Ou plutôt tous à oilpé.

Vague contre les rochers
Vague contre les rochers © Corbis

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.