Mathias Enard
Mathias Enard © Radio France

Mathias Enard vit à Barcelone. Un écrivain aux premières loges du mouvement des indignés et des premières désillusions. Il en a fait un roman noir, à vif et sur le vif, un road movie haletant, écrit en temps réel, entre Tanger et Barcelone, entre le Printemps Arabe et les Indignés occidentaux.

L’Islam ou la crise économique.

C’est l’histoire d’un voyage politique, littéraire et amoureux aussi entre Lakhdar le jeune Marocain et Judith l’étudiante Espagnole. C’est Roméo et Juliette, sur fond de crise des idéaux modernes. Mathias Enard se glisse dans la peau de l’exilé Lakhdar. Il a 20 ans, l’âge de tous les possibles, soit disant.

L’âge d’un autre monde impossible, à lire « Rue des Voleurs », le dernier roman de l’écrivain qui se dit « humaniste désenchanté ». Un quadra indigné par les faux démocrates et les vrais intégristes qui sacrifient leurs jeunesses. C’est sombre, c’est beau, ça va vite, ça se lit tout seul même si l’on souhaiterait une autre fin !

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.