Où sont les hommes, les vrais, les tatoués, les poilus, les ventrus ? Où sont les paters familias et les alphas mâles à l’ancienne ? Nos hommes seraient castrés par cette société maternante du Big Mother. L’homme serait en crise libidinale, la faute aux filles de Beauvoir ! Il tripote son i phone comme un i-phallus et drague l’amour virtuel sur face book. Internet, le confort d’être soi sans l’autre. L’homme aurait la flemme d’aimer. Crise du mâle et crise libérale. Ras le bol d’être un gagneur dans l’obligation de la performance. Ras le bol d’être un papa bisounours, un amant dominant, un mari ménager et manager, ça fait beaucoup pour un seul homme. Et si on leur en demandait un peu trop à ces mâles fatigués d’assurer ?

invité(s)

Anna Alter

Journaliste, docteur en astrophysique, spécialiste des choses du sexe sous l’angle de l’humour et de la pataphysique.### Vincent Cespédès

Philosophe, écrivain, militant pour la philosophie du mélange et une nouvelle virilité plus solidaire.### liens

Camille -myspace

The Coral

Tété -myspace

ALOé BLACC -myspace

Florent MARCHET -myspace

[Lëk Sèn -myspace](Lëk Sèn)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.