Je vous propose de rajeunir, ce matin.

Connaissez-vous la belle lisse poire du prince de mot tordu ? C’est un livre pour enfants qui se joue de la grammaire et du vocabulaire, et c’est un enchantement. Un livre culte de la littérature jeunesse. Son auteur, Pef, était à la télévision l’autre jour, dans la Grande Librairie, et quand on lui demandait pourquoi il écrivait ses livres au crayon et pas sur un clavier, il a répondu, effaré : « mais parce que, les enfants, eux, le savent bien, il faut pas taper ! ». Eh bien l’histoire de ce prince est au cœur d’une expo à voir dans l’Allier, à Moulins. On y croise aussi Babar : expo "jai dix ans" au musée de l'illustration jeunesse.

Des souvenirs d’enfance, encore ! Yves Camdeborde est mon invité pour « le matin du départ ». Le chef nous conduit depuis hier matin dans les recoins de France qui lui sont chers et c’est un voyage tout en saveurs. Ce matin, direction la Bretagne, pour ses souvenirs d’enfance, justement, Camdeborde est moitié béarnais moitié breton. Un mélange gastronomique intéressant !

Des gros nounours, également au programme. Des ours polaires avec leurs petits oursons, sur la banquise. Victimes du réchauffement climatique, l’ours polaire est à un tournant de son évolution. L’auteur d’un très beau documentaire à voir demain soir sur Arte sera mon invité dans 3 minutes.

Et puis à 6h15 : des enfants qui apprennent le violon, le violoncelle, le trombone ou le hautbois. Ils sont issus de quartiers défavorisés et profitent du projet Demos . Un dispositif pour démocratiser la musique, ouvrir des horizons. Se voir confier un instrument, jouer au sein d’un orchestre, pour être responsabilisé. On parlera de ce beau projet avec un violonceliste, qui donne des cours aux enfants : Florent Renard Payen . Il réagira aussi à la mort de Kurt Mazur. Le grand chef d’orchestre s'est étein hier.

Projet Démos - Concert Pleyel
Projet Démos - Concert Pleyel © ProjetDémos

La recette de François-Régis Gaudry :

Le carpaccio de Saint Jacques au tamari et citron vert :

Pour 4 personnes

8 Saint-Jacques fraîches (décoquillées, nettoyées, sans le corail)

1 filet d'huile d'olive

Un citron vert (jus et zeste)

1 cuillère à soupe de graines de moutarde

1 cuillère à soupe de tamari (épiceries bio, ou à défaut, sauce soja)

Avec un couteau bien aiguisé, vous taillez les noix de saint-jacques en lamelles, pas trop fines et pas trop épaisses non plus (une saint-jacques fait environ 4 lamelles). Vous les répartissez sur les 4 assiettes. Ensuite, c’est tout simple : vous assaisonnez sur le moment, juste avant le service, avec sur chaque assiette, un filet huile d’olive, quelques gouttes de jus de citron vert, mais également un peu de zeste râpé (c’est dans la peau du citron vert que se loge le parfum, les huiles essentielles du fruit), quelques graines de moutarde pour le piquant et le croquant, une pincée de fleur de sel et mon petit secret, une larme de tamari, c’est une variété de sauce soja japonaise assez corsé qu’on trouve dans les épiceries bio. Et ca va apporter une profondeur aromatique à votre plat mais il en faut quelques gouttes, pas plus. Vous servez aussitôt.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.