Ma première mène une croisade contre tous les préjugés sexistes au nom des sciences et les politiques qui détournent la génétique à des fins idéologiques. Mon second taille des costumes cravates à tous les gourous de l’économie et les pseudos experts du Cac 40. Catherine Vidal, profession : neurobiologiste, signe particulier : féministe. Bernard Marris, profession : économiste, signe particulier : alter écologiste. Pasteur pour l’une, Keynes pour l’autre. L’économie et la biologie, avec un pas de côté, voire deux, voire trois. Et tant pis pour les scientistes et les financiers qui nous gouvernent. Catherine Vidal, Bernard Maris, un homme, une femme, un litre de café, voilà pour notre rencontre arrangée entre chien et loup au saut du lit.

invité(s)

Bernard Maris

Agrégé et docteur en économie à l'Institut d'Etudes européennes, il enseigne dans des universités en France et aux Etats-Unis. Bernard Maris a publié de nombreux ouvrages d'économie, ainsi que des romans tels que Le Journal, L'Enfant qui voulait être muet récompensé du Prix Leclerc des libraires en 2003. Doté en 1995 du titre de « meilleur économiste de l'année» par le magazine Le Nouvel Economiste, connu par des ouvrages comme Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles, Ah Dieu ! Que la Guerre économique est jolie ! ou encore La Bourse ou la vie, il tente de faire comprendre l'économie, dévoilant ses aspects négatifs mais en mettant en lumière des alternatives telles que la gratuité, le don et contre-don qui sont à ses yeux de toute importance.Journalitse, Bernard Maris écrit pour différents journaux : Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine, Le Monde et Charlie Hebdo dans lequel il prend le pseudonyme d'Oncle Bernard. Présent à la télévisi### programmation musicale

Le Prince Miiaou

J'ai deux yeux ### Catherine Ringer

Pardon ### Candi Staton

The best thing you had ### Gorillaz

Revolving doors ### Têtes raides

Gérard ### Izé Teixeira

1 pa 10 ### liens

Le blog France Inter de Bernard Maris

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.