José Artur
José Artur © Wikimedia Commons / David Artur

Dieu porte une écharpe en soie blanche qui coûte très cher.

Il a le regard malicieux d’insolent sans âge.

Dieu ne vieillit pas. Dieu déteste les curés et les gradés.

Dieu a un perroquet qui l’engueule quand il arrive en retard à la maison.

Dieu colle des images de singe qui tire la langue sur l’écran de son ordinateur qui n’a jamais marché.

Dieu se fout des buz, arobaze et autre face book.

Dieu est un farceur, un bonimenteur, un acteur.

Dieu est un inoxydable bavard.

L’invité ce n’est pas l’autre, c’est lui !

Dans la série « parlez-moi de moi, y’a que ça qui m’intéresse », dieu est un libertaire mondain.

Dieu est politiquement incorrect avant même l’invention du concept.

Dieu existe, je l’ai rencontré. Dieu s’appelle José Artur

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.