Essayons de voir si les odeurs peuvent se diffuser par la radio. Oui, je suis sûre que c’est possible : donner à entendre le parfum de Grasse, par exemple. C’est là que démarre notre voyage immobile avec la romancière Valentine Goby . Ses livres racontent le corps avec une infinie justesse, ils sont aussi un grand voyage : chaque roman est ancré dans un territoire. Valentine Goby nous parlera de la ville de son enfance, Grasse et son odeur d’usines de parfum. Comme Antoine de Saint Exupéry, Valentine Goby est convaincue qu'on vient de son enfance comme d'un pays.

Autant vous prévenir, il y aura aussi une odeur de choucroute ! Avec la bonne idée repérée par Valère Corréard : fabriquer de l’électricité à partir du jus de choucroute. Vous en saurez plus à 6h20.

Y aurait-il un poil dans la choucroute ? Non, c’est Aurore Vincenti qui se penche sur le poil. Elle s’intéresse aux mots et expressions argotiques autour du poil, et ça ne manque pas ! Qu’est-ce que tu m’jactes, 7 heures moins 10 : les veuch. Verlan de cheveux.

Je déroule le fil, ou plutôt le cheveu. Les poux (et les parasites en général) sont trop peu étudiés. Pourtant, ce sont des espèces fascinantes. Avec le naturalisteMarc Giraud , on parlera du pouvoir manipulateur des parasites.

Grasse
Grasse © CC Ivan Matthieu

« Radio Live », avec Caroline Gillet

www.maisondesmetallos.org/2015/12/09/radio-live

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.