« Qu’est ce qu’il y a sous les jupes des filles ? Où on va quand on est mort ? Pourquoi papa et maman ont oublié de mettre leur pyjama avant d’aller au lit ? » Titeuf, le petit garnement à la mèche est devenu le héro international de l’enfance avec ses naïvetés, ses questions existentielles sur le zizi sexuel, ses concours de pets et de morve dans la cour de récré. L’amoureux éconduit de la petite Nadia qui dit « C’est pô juste » et « Tchô » est dans Le Larousse et se vend à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde. Zep qui rêvait d’être une rock star comme Led Zeppelin, est devenu le pape de la BD qui interroge l’enfance pour mieux secouer l’adulte. Zep revendique « le droit de régresser » et de s’enfermer à double tour dans sa chambre où il est interdit d’entrer pour raconter autrement ce fichu monde que dessine les adultes. Le dessinateur, scénariste et suisse Zep au Salon du Livre et entre chien et loup.

Evénement(s) lié(s)

France Inter au Salon du livre

Les liens

Le site officiel de Zep

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.