Lyonel Trouillot
Lyonel Trouillot © livreshebdo.fr

Il pourrait vivre n'importe où.

Aux États unis, où il a vécu à la fin des années 1960, fréquentant les écrivains de la « Beat génération » comme Jack Kerouac.

En France où ce partisan d'une littérature-monde aime jouer avec les silences de la langue francophone.

Mais Lyonel Trouillot a choisi de vivre à Haïti dès 1975, malgré les dictatures et les tremblements de terre, pour donner des mots à ses compatriotes de la survie. Un « je » tourné vers le nous, sa fiction se nourrit de la tragédie du réel pour mieux distribuer aux autres la force de l’imaginaire. Lyonel Trouillot, poète, écrivain, citoyen engagé qui critique l’élite de la bourgeoisie haïtienne et la démission du politique.

Le poète est convaincu que la reconstruction démocratique passe par le culturel, que les bibliothèques ont autant d’importance que les ministères.

Dans son dernier recueil de poésies, "Le doux parfum des temps à venir ", paru chez Actes Sud, l’écrivain met en scène un dialogue féminin entre une mère sur son lit de mort et une fille qui ne lui répond pas.

Un « conte barbare moderne » qui voyage dans les parfums violents du passé, dans des paysages désertiques, des corps défaits et des rêves interdits, avec malgré tout l’espoir d’un futur sauvé par les poètes.

Lyonel Trouillot, notre portrait entre chien et loup.

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.