C’est un projet pharaonique, et pourtant au quotidien, c’est presque rien : une page griffonnée sur un carnet. Sauf qu’il le fait tous les jours. Pierre Bergounioux tient registre des jours, il relate le temps qui passe, comme un greffier. Il raconte les détails de ses journées et fait le récit d’une vie. Le quatrième tome de ses carnets de note vient de paraitre. Pierre Bergounioux, écrivain de la terre, écrivain de l’intime, est mon invité pour "le matin du départ". On parlera de Brive, sa "petite patrie", et d’un village du Lot.

Avant cela, "c’est tout naturel" : je reçois un vétérinaire de faune sauvage. Sa vie quotidienne, à lui, c’est d’opérer des hippopotames et des jaguars. Chacun son boulot !

Au programme également, un nouveau portrait signé Caroline Gillet, à ton âge. On continue à rajeunir… et le curseur est ce matin à 29 ans.

Le Social Lab de Valère Corréard, à 6h20.

Matthieu Croissandeau, directeur de la rédaction de l’Obs, à 7 heures moins le quart : on fera le point sur les failles du système de renseignement révélés par les attentats de Bruxelles.

Et puis du cinoche et de l’argot, en fin d’émission. Laurent Delmas nous recommande un documentaire sur la lutte des ouvriers de l’usine PSA d’Aulnay sous bois. Aurore Vincenti rend hommage à la Belgique avec les mots binouse, bibine, bref ça sent la bière au petit matin.

Paysage de Corrèze
Paysage de Corrèze © CC0 Public Domain
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.