[scald=39813:sdl_editor_representation]Sur la route d’Alain Badiou, on croise Mao, Marx, Lacan, Sartre, Vitez, Haydn, Mallarmé… Dans la France de Badiou, il y a beaucoup de poings levés, de Révolution, de Commune, de Front Populaire et de Mai 68. Les médias le présentent comme le dernier philosophe radical qui milite contre le nouveau bêtisier contemporain : consomme, travaille, vote et tais-toi. Y’a bien longtemps qu’il ne vote plus Badiou. Et il ne s’est jamais tu, Badiou le polémiste. La démocratie, il n’y croit plus, mieux, il la combat même si ce n’est pas du tout politiquement correct. Inclassable Badiou. Alors que tant d’autres ont retourné leur veste, l’écrivain dramaturge porte toujours le col Mao. Selon lui, le communisme est toujours une idée d’avenir. Badiou va même plus loin, dénonçant le capitalisme financier qui aurait engendré « bien plus de morts » que Staline, Mao et Pol Pot réunis. On est radical ou on ne l’est pas. «Un dandy extrémiste, un penseur de la terreur», balancent ses détracteurs.Parlez-moi de la pluie d’Agnès Jaoui. Avec Agnès Jaoui, Frédéric Pierrot, Jamel Debbouze et Jean-Pierre Bacri... Avec ce film Agnès Jaoui continue d’explorer notre goût pour les autres en s’intéressant notamment à la sollicitude. Agnès Jaoui y incarne une jeune femme politique qui, revenant dans sa vile natale, doit faire face à son nouveau statut public....

invité(s)

Alain Badiou

liens

Brigitte -myspace

Antony And The Johnsons

Robin Leduc -mysapce

Bernard Lavilliers

Duffy

Tricky

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.