On peut loger quelque part, y dormir, y vivre, sans vraiment y habiter. C’est ce que nous disait hier Gaël Faye , mon invité pour « le matin du départ ». Slameur, rappeur, « virevolteur des mots », Gaël Faye nous parle des endroits du monde qui l’ont marqué, lui qui a dû quitter le Burundi à l’âge de 13 ans et a été blessé par l’indifférence de ses camarades de classe à Versailles. Il venait d’un « pays d’Afrique en guerre », mais personne n'a songé à lui en demander plus. Voilà pourquoi il n’a jamais eu l’impression d’habiter à Versailles. Le voyage avec Gaël Faye se poursuit ce matin : nous irons à Londres et à Jacmel, en Haïti, la cité des poètes.

Avant cela, nous passerons par les Cévennes à dos d’âne, sur les traces de Stevenson . Ce sera le reportage d’Anne Pastor, Hors Circuit.

A la toute fin de cette émission, les chroniqueurs du dimanche : Thibaud de Saint Maurice , le philosophe, qui se penche sur le discours d’Emma Watson à l’ONU. La comédienne britannique célèbre pour son rôle dans Harry Potter a fait un discours très remarqué pour impliquer les hommes dans le combat féministe.

Quant à Aurore Vincenti, notre spécialiste de l’argot, elle va jacter ce matin sur le mot « pénave » (qui apparemment veut dire parler, causer, tenir le crachoir).

Une partie de cartes ô combien mythique est également au programme. On entendra la voix de Raimu, car un musée consacré au comédien vient d’ouvrir ses portes dans les Bouches du Rhône, à Marignane . Nous serons en ligne avec la petite-fille de Raimu, fondatrice de ce musée.

Si Marignane est un peu trop loin de chez vous, j’ai une suggestion au Havre . Le muséum d’histoire naturelle du Havre propose en ce moment une expo exceptionnelle consacrée aux méduses . Dans le bestiaire, je recevrai Jacqueline Goy , biologiste, spécialiste mondiale des méduses, pour un portrait de l’aurélia aurita, variété de méduses qui pululle près des centrales nucléaires.

Jacmel
Jacmel © CC - Doron
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.