C’est l’une des plus anciennes signatures du Monde.

Quarante ans de unes et pourtant, Plantu a l’air d’un ado lunaire. Plantu, une tête de tendre au crayon féroce. 40 ans que l’éditorialiste flingue les tocs des animaux politiques de la Vème.

On se souvient de son Balladur en chaise à porteurs, de son Villepin en barde celtique, Pompidou avec son mégot au bec, Giscard et sa bouche en cul-de-poule, Mitterrand et sa verrue, Sarkozy en Jo Dalton version « mon-nombril.com ».

Seul de Gaulle a échappé à son dessin qui met la plume dans la plaie. Plantu, l’homme qui voit des dessins partout.

La vie réelle, c’est une immense BD avec des personnages qui bougent et des bulles à remplir. Son boulanger, son boucher, le kiosquier ne sont pas des gens normaux mais des caricatures qui dansent dans la tête de Plantu.



Plantu
Plantu © Radio France

Evénement(s) lié(s)

Plantu

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.