Les journalistes auront bientôt un conseil de déontologie pour surveiller leur travail. Cette instance se veut une réponse à la défiance envers les médias, mais elle fait débat depuis des années. Beaucoup dénoncent un outil liberticide piloté en sous-main par le pouvoir.

L'assemblée fondatrice du CDJM, le Conseil de déontologie journalistique et de médiation, se tient aujourd'hui à Paris. Pour en parler, Mathilde Munos reçoit l'historien des médias Alexis Lévrier à 6h20.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.