Encore un matin où l’on va regarder ensemble le soleil se lever par la fenêtre tout en faisant un grand voyage immobile. Le 5-7 vous emmène ce matin dans une décharge du New Jersey. Dit comme ça, évidemment, ça manque de charme. Mais l’endroit dont nous parle Philippe Vasset est plein de poésie.Le Meadowland : c’est là que sont jetés des morceaux entiers d’immeuble. Une friche industrielle que Philippe Vasset parcourt comme un explorateur.

Un gramophone, un moulin à café, un bipper tam tam : quel est le point commun entre ces trois objets ? Eh bien ils ne servent plus à rien, aujourd’hui, ou presque. Mettez ces vieilleries entre les mains d’un enfant, il se demandera « mais qu’est-ce qu’on va en faire ? » et ce sera forcément savoureux. C'est le principe de la pastille sonore signée Julien Baldachino qu’on retrouve avec plaisir tous les matins dans le 5-7. A vous deviner l’objet du jour…

Le Puy de Dôme est aussi sur notre feuille de route ce matin : reportage de Denis Cheissoux chez un passionné d’insectes.

Les entrepreneurs sociaux sont-ils l’avenir du capitalisme ? Jean-Marc Borello, président du groupe SOS, le géant français de l’économie sociale et solidaire, est l'invité du 5-7. Un projet de loi doit de nouveau être examiné à l’Assemblée Nationale aujourd’hui, le texte devrait apporter au secteur du social business du soutien et de la reconnaissance. Objectif : créer quelques 100.000 emplois dans le secteur. Ambitieux ou réaliste ?

Jean-Marc Borello
Jean-Marc Borello © / Groupe SOS
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.