Ma parole, c’est vendredi ! Bienvenue dans le 5/7 de l'été.

Le repas français est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et pourtant, il n’est pas nécessaire de savoir cuisiner pour ouvrir un restaurant ! Une paire de ciseaux, pour ouvrir les sachets en plastique, et un micro-ondes, pour en réchauffer le contenu, c'est bien sufisant. Mais cela va sans doute changer, car le label « fait maison » est prévu pour la semaine prochaine. Les restaurateurs seront désormais obligés de préciser sur leur carte les plats qui sont faits maisons. Quelles conséquences attendre de ce label, sur la qualité et sur les prix dans les restos ? La journaliste Myriam Weil , qui dirige une site d’information culinaire, la minute papillon, est notre invitée ce matin.

Au programme également, un voyage dans un Paris éclaté, morcelé, un Paris en puzzle où l’on a du mal à raccorder les quartiers entre eux, les rues entre elles.Romain Villet est aveugle et il aime déambuler dans la capitale. Il a publié son premier roman, Look (Gallimard) : l’histoire d’amour entre un pianiste de jazz et une architecte "qui dessine la face du monde". Il est l'invité du "Matin du départ".

On fera un crochet par le Québec, avec les petites morts de Pierre Lapointe , et par la Belgique, avec le meilleur moment duSeptante-cinq minutes .

Enfin avecDenis Cheissoux , dans le "Bol de nature", un portrait de mélèze. Reportage en Haute Maurienne auprès de cet arbre aux bras tendus vers le ciel.

Fait maison
Fait maison © Shoko Maraguchi / Shoko Maraguchi
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.