Les associations de patients dénoncent l'attitude du gouvernement face à la deuxième vague : les personnes vulnérables ne sont pas assez protégées. Certaines pathologies ne font plus partie des critères de vulnérabilité au coronavirus. Gérard Raymond, président de France asso santé est l'invité du 5/7.

Les invités
  • Gérard RaymondPrésident de l'Association française des diabétiques (AFD)
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés