Oui, il est tôt, mais vous allez voir, on se réveille du bon pied ce matin, parce qu’on part pour un nouveau grand voyage.

Un voyage aux origines, d’abord. Chaque village natal est une métaphore du monde, c’est le petit trou de serrure par lequel on découvre le monde. Voilà comment Daniel Rondeau , qui est écrivain et diplomate, évoque le Mesnil-sur-Oger, dans la Marne. Daniel Rondeau nous conduira en Champagne dans le "Matin du départ".

Nous passerons aussi par Berlin : un coup de fil à un journaliste à l’étranger pour évoquer les sujets dont on parle beaucoup chez lui. Au programme : la mort de l’homme le plus riche d’Allemagne, Karl Albrecht, le fondateur des magasins Aldi… et l’affaire des espionnages américains, qui suscite beaucoup d’émotion en Allemagne, avec Deborah Berlioz , correspondante de Réforme à Berlin.

Le Québec est aussi sur notre itinéraire, comme chaque matin. On aura le grand plaisir de retrouverPierre Lapointe pour sa chronique en chanson, "Les petites morts".

Détour prévu également par la Savoie, dans le bol de nature de Denis Cheissoux : un concerto pour piano et dérailleur au programme de ce matin.

Et puis, on va s’interroger ce matin sur le réchauffement climatique. La température pourrait augmenter de 4 degrés d’ici 2100, selon les experts du GIEC, spécialiste de l’évolution du climat. Difficile de se rendre compte de ce que ça signifie, 4 degrés en un siècle. Alors voilà un indicateur plus concret : les oiseaux. Les disparitions d’espèces nous rappellent en permanence que la planète est fragile… et les migrations des oiseaux, qui essaient de s’adapter aux changements de température, sont aussi un indicateur de l’état du monde. Mon invité, pour en parler ce matin, ser Philippe Dubois , ornithologue. Il nous parlera des migrations précoces de la cigogne blanche et du martinet noir, qui ont lieu en ce moment.

Oiseaux migrateurs
Oiseaux migrateurs © Radio France / Domi Rolland
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.