Le 6/9 du samedi 20 mai 2017, par Patricia Martin, avec Pierre Weill.

Le sommaire

L’amour rend aveugle : ça commence quand quelqu’un nous "tape dans l’œil". Il y a de quoi être aveuglé... Surtout si le coup qu’on se prend dans l’œil est un coup de foudre. Dicosomatique, à 6h54, par Aurore Vincentti.

Cette semaine, on clique sur toutes les pubs d'Internet, on s'interroge sur la valeur de l'art et on fait tourner un obsédant "hand spinner". Net plus ultra, une chronique de Julien Baldacchino, à 7h13.

Difficile de savoir qui est qui sur les réseaux sociaux, encore plus quand on parle de politique. Et si les "fake news" étaient dépassées, remplacées par les "fake people" ? La campagne vue par les réseaux sociaux, c'est Campagne.com, par Olivier Bénis, à 7h23.

Les invité.e.s du 6/9

  • La photo de la semaine, c'est le président Macron remontant les Champs-Elysées en voiture militaire : Michel Goya, ancien colonel, ancien militaire, historien, spécialiste des questions de défense, nous raconte cette image inédite sous la Ve République.
  • Les élections en Iran : quels enjeux pour quels résultats ? Amélie M. Chelly, sociologue, spécialiste du monde iranien, est l'invitée de Pierre Weill à 8h20.
Programmation musicale
  • Diana ROSS
    Diana ROSS

    Baby love

  • DON BRYANT

    A nickel and a nail (radio edit)

    2017

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.