Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991.

Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués.

C’est également une journée du souvenir pour les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Retrouvez les actions de l'Unesco, de RSF, les infos & les liens sur la page de l'invité de 8H20: Nicolas Hénin

N.Hénin
N.Hénin © Radio France
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.