la direction de la concurrence à bruxelles dans le viseur de montebourg
la direction de la concurrence à bruxelles dans le viseur de montebourg © reuters /

Le ministre du Redressement productif est l'invité de la matinale. Proche de Manuel Valls depuis plusieurs semaines, il répond aux questions de Patrick Cohen et des auditeurs.

Mais est-il encore le ministre du Redressement productif ? Rien n'est moins sûr. Après l'annonce par François Hollande d'un nouveau gouvernement autour du Premier ministre Manuel Valls, la place d'Arnaud Montebourg et de ses collègues reste à trouver.

► ► ► LIRE | Valls, pourquoi lui ?

► ► ► EDITO POLITIQUE | Valls/Montebourg, l'attelage qui monte

Le président de la République a en effet choisi de mettre à Matignon son actuel ministre de l'Intérieur, et de lui confier la formation d'un gouvernement "resserré, soudé, un gouvernement de combat". A priori, le profil d'Arnaud Montebourg correspondrait à la description.

Même s'il ne faut pas oublier que, contrairement à Manuel Valls, il représente plutôt la frange "gauche" du Parti socialiste et du gouvernement Ayrault.

Les ministres écologistes Pascal Canfin et Cécile Duflot ont, eux, annoncé qu'ils ne rejoindraient pas le prochain gouvernement, pour incompatibilité avec son nouveau patron. Arnaud Montebourg pourrait-il faire de même ? Ou être écarté du remaniement ? On le saura dans quelques heures...

Montebourg avant d'être ministre ...

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg © Radio France /

Les invités

L'équipe

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=