Le ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la consommation était l'invité de Pierre Weill. Il a appelé à la patience face au bilan de François Hollande, qui promet toujours une baisse du chômage d'ici la fin de l'année.

Pour Benoît Hamon, les vacances des ministres, "ce n'est pas un sujet" : "comme tous les ministres, François Hollande partira à moins de deux heures de Paris". Ce qui l'est en revanche, ce sont les réformes lancées par le gouvernement depuis un an, et les résultats possibles. Des résultats qui se font parfois attendre.

"Le temps politique n'est pas le temps des médias", tempère le ministre. "On nous demande des résultats immédiatement après les décisions en conseil des ministres". Pour lui, l'objectif de faire baisser le chômage d'ici la fin de l'année reste d'actualité. Et c'est à ce moment que l'on pourra juger l'action du gouvernement.

Un gouvernement toujours bas dans les sondages. Quid d'un changement de Premier ministre, par exemple au profit du très populaire Manuel Valls ? "Manuel Valls n'est pas une alternative à Jean-Marc Ayrault, puisqu'il partage ses choix économiques et politiques".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.