Le ministre délégué au Budget était l'invité de Patrick Cohen et des auditeurs de France Inter, pour évoquer notamment le chantier de la réforme fiscale.

Bernard Cazeneuve a d'abord répliqué à Jean-Luc Mélenchon, qui l'interpelait hier sur la fiscalité française lors d'une manifestation à Paris. "Le commentaire, c''est un exercice facile quand d'autres, confrontés à la réalité, veulent que le pays se redresse", ironise le ministre. "Jean-Luc Mélenchon veut une fiscalité plus juste ? C'est déjà ce que nous faisons".

Il a également défendu les différentes mesures fiscales en cours. Les hausses de la TVA ? "Destinées à restaurer la compétitivité des entreprises, sans handicaper les ménages". L'équitaxe ? "Nous avons été condamnés par l'Union européenne en 2012. Mais nous voulons agir avec les centres équestres pour que leur taux réduit de TVA soit dans la nouvelle directive".

Quant aux accusations sur les dépenses, Bernard Cazeneuve assure que l'objectif est surtout de "dépenser mieux" : "nous avons divisé par cinq le rythme d'augmentation de la dépense".

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter

(ré)écouter Le 7/9 Voir les autres diffusions de l'émission

Emmanuelle Cosse

Alain Juppé

François Fillon

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.