La maire PS de Paris est l'invitée de Patrick Cohen : seuils d'émission du diesel, COP 21, candidature de Paris aux JO de 2024... vos questions en direct 01 45 24 70 00 et sur Twitter #interactiv.

Alerte aux particules fines hier, vous demandez une circulation alternée.

Il faut de l’automaticité dans le déclenchement des procédures d’alerte. Dès qu’on a les chiffres à la mi-journée, on devrait pourvoir déclencher des mesures sans passer par le ministère.

À Paris, on a fait ce qu’on pouvait : gratuité Auto-lib et Vélib, gratuité des transports.

Dans la loi énergétique on va organiser des zones à circulation restreintes pour réduire la pollution.

Pourquoi le ministère est-il resté sourd à votre appel ?

On a obtenu le contournement des camions mais pas la circulation alternée. Je mise aussi sur les mesures de long terme.

En mars dernier vous aviez reproché à Ségolène Royal de ne pas insister assez sur la circulation alternée.

Beaucoup de gens considèrent encore que la voiture est le seul modèle qui vaille. La pollution est un problème majeur. Je vois la droite francilienne nous critiquer chaque fois qu’on prend des mesures pour baisser la pollution. Il y a beaucoup de lobbies qui voudraient que la pollution ne soit pas une priorité.

Quand vous annoncez la piétonisation de la voie Georges Pompidou, la droite dit que ça va d’abord punir les personnes qui viennent de région parisienne avant les Parisiens.

Cette notion de punition est étrange. La pollution à Paris et dans la petite couronne est d’abord liée aux véhicules. Il faut réduire la circulation.

Les premiers visés sont les banlieusards !

Non, ils ont bien compris que c’était plus pratique de prendre les transports en commun. Nous expliquer qu’il ne faut toucher à rien parce que ça va avoir des conséquences de mécontentement et tant pis pour l’air pollué, je ne suis pas d’accord avec ça ! Je sais que la droite n’est pas volontariste sur la question, tant pis pour eux.

Le maire Jacques Myard vous a d’ailleurs interdite de séjour à Maisons-Laffite.

Je lui offrirai un abonnement Autolib. Il verra que la pollution n’est pas un petit sujet.

La COP21, est-ce que ce sont des semaines de chaos pour les Parisiens ?

En termes d’organisation ça va être compliqué. Il faut que Parisiens s’engagent à prendre les transports en commun. C’est le plus grand sommet organisé par la France depuis toujours. On peut surtout être fiers par le travail fait, par l’Etat, l’ONU et les villes.

Vous organisez un sommet des 1000 maires que vous allez réunir début décembre.

L’application des solutions est locale. C’est historique, pour la première fois les maires vont se réunir à Paris. Mickael Bloomberg et moi allons accueillir 1000 maires pour apporter nos contributions.

"C’est au Maire de Paris de s’occuper de la pollution"

(Auditrice) Est-ce qu’on a testé le niveau de pollution voie du Louvre lorsque la voie est bloquée voie Pompidou ? Ne faudrait-il pas faire respecter la limite de 50 km/h ?

La vitesse moyenne à Paris est de 15km/h. J’entends cet argument oui mais les bouchons et la pollution. Quand il y a moins de voitures, il y a moins de bouchons. Avec ma majorité, nous avons voté cette idée d’avoir des grands quartiers à circulation restreinte mais aussi à vitesse restreinte car cela joue sur le niveau de pollution.

L’essentiel de la voierie à Paris sera limitée à 30 km/h. Mon objectif est que l’air soit respirable à Paris.

J’ai vu récemment le Gouverneur de Tokyo. Ils ont éradiqué le diesel. La qualité de l’air y est remarquable.

(Auditrice) Eradiquer le diesel est une belle idée mais pas individuelle. Est-ce que la pollution aujourd’hui n’est-elle non plus le résultat d’une politique de pollution anti-voiture, pour les banlieues nord et pas les banlieues ouest ? On a tellement resserré qu’on a fabriqué des bouchons ? Ce n’est pas au Maire de Paris de décider qui doit prendre ou pas leur voiture.

C’est au Maire de Paris de s’occuper de la pollution dans sa ville et au-delà.

Vous parliez de pollution sur les portes. Là où elle est le plus importante c’est sur le périphérique, je pense à la porte de Bagnolet. Il faut offrir une alternative aux Franciliens qui doit être une mobilité moins polluante. […] Quand on a mis en place auto-lib, j’ai souhaité que cela le soit dans toutes les communes limitrophes. […] C’est de cette façon que nous portons Vélib. Je ne laisserai pas tomber les Parisiens.

(Auditeur) Je n’ai pas l’impression que vous ayez diminué le nombre d’autocars de touristes dans Paris.

Entièrement d’accord. Depuis le 1er septembre on a eu l’interdiction de faire rentrer dans paris les autocars et Poids-lourds de plus de 3,5 tonnes immatriculés avant 2001, les plus polluants.

Les premières mesures prises n’étaient pas populaires. Au 1er juillet 2016, nous aurons des mesures de restriction plus importante grâce à des pastilles.

(Tweet) COP 21 : combien de places d’hébergement seront mise à disposition de la société civile ?

On travaille sur ce sujet avec les associations et l’Etat. La ville de Paris ne pourra pas fermer tous ses gymnases. On est aussi confronté à l’hébergement des sans-abris. Je demanderai aux maires d’arrondissement de mettre à disposition des places pour les représentants des ONG.

Vous représentez la gauche rassemblée, au Conseil de Paris. Ça pourrait arriver au niveau de la région ?

Je l’espère. Si Claude Bartolone l’emporte ce sera un rassemblement de la gauche. Personne n’a envie de revenir aux conservateurs pour gérer la région. Tous les territoires sont liés. Paris a besoin de la petite couronne et la grande couronne. Les équipes des Valérie Pécresse sont sur une logique de conflit de territoire.

(Tweet) Pourquoi ne pas créer des files réservées au co-voiturage ? Pourquoi ne pas créer des parkings en banlieues pour prendre les transports en commun ?

Il faudrait que les parkings soient très en amont des premières stations de RER mais je suis prête à aider ces projets. Il faut rentrer dans une nouvelle ère en matière de transports. […] Il faut aller vers un mode de vie plus sobre.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.