Salle de classe, école
Salle de classe, école © CC Marianna

Mise en place il y a quelques semaines, la réforme des rythmes scolaires est déjà très critiquée, notamment du côté des parents d'élèves. Et, à quelques semaines des élections municipales, par certains élus, qui dénoncent notamment son coût démesuré.

4.000 communes de France sur les 24.000 qui possèdent au moins une école l’ont déjà mis en oeuvre en septembre, mais la réforme des rythmes scolaires revient hanter les débats. A un point tel que l’opposition a fait du sujet son nouveau cheval de bataille, dénonçant son coût démesuré pour les communes, tandis que certains parents d'élèves évoquent la fatigue de leurs enfants.

Christian Jacob, le chef de file des députés UMP à l'Assemblée nationale a ainsi réclamé mercredi le report d'un an de la réforme, qui prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours supprimée en 2008. En soulignant au passage que la généralisation de la réforme devrait intervenir après le scrutin des élections municipales, qui a lieu dans quelques semaines.

Témoignages et débats autour de Patrick Cohen avec :

à 8h20

Valia Blum - Parent d'élèves à Ris-OrangisPauline Le Clercq - Enseignante, secrétaire académique de l'équipe parisienne du SE-UNSA

à 8h40 Yves Blein - Député-maire de Feyzin (Rhône), porte-parole du groupe PS sur les rythmes scolairesJean-Michel Fourgous - Maire UMP d'Elancourt (Yvelines)

A ECOUTER: > Les nouveaux rythmes en maternelle, le zoom de Sonia Bouhran

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.