L'annonce d'une augmentation de l'indemnité annuelle des instituteurs a été saluée par les enseignants mais dénoncée par l'opposition comme une démarche clientéliste. La ministre de l'Education est l'invitée de la matinale

najat vallaud-belkacem, première femme promue à l'èducation nationale
najat vallaud-belkacem, première femme promue à l'èducation nationale © reuters

Augmentation des enseignants du primaire de 800 euros

« Il ne s’agit pas d’une prime mais d’une indemnité qui n’est pas intégrée au salaire. Elle s’appelle l’indemnité de suivi d’accompagnement des élèves. Nous l’augmentons pour la faire passer à 1200 euros. »

« Les 800 euros seront versés à partir du mois de septembre jusqu’à août 2017. »

« Les enseignants percevront donc 100 euros par mois, ce qui fera 1200 euros en tout »

« Ce n’est pas à budget constant que nous les augmentons. Sur l’exercice budgétaire 2016, cela coûtera 75 millions d’euros, sur celui de 2017 230 millions d’euros »

« Nous sommes dans la poursuite des efforts constants avec cette indemnité du premier degré. »

« Pendant 10 ans de droite au pouvoir, il ne s’est rien passé sur le salaire des enseignants du premier degré. »

Promesse de création de 60 000 postes

« Nous sommes à 47 000 postes créés. Nous allons en créer 13000 d’ici la rentrée 2017. »

« Avant 2012, à chaque fois qu’on avait 8 élèves de plus qui arrivaient à l’école, un professeur disparaissait. (…) A la rentrée 2016 nous serons à un poste créé pour 5 nouveaux élèves »

Séminaire antiraciste à Paris VIII

« Ces militants je les ai fustigés à l’Assemblée nationale car cet évènement ne me convient pas à titre personnel. (….) bien loin de l’objectif affiché de lutter contre le racisme, il confortecette vision racisée de la société : n’ont le droit de s’exprimer qu’un type de personnes et pas les autres. C’est l’exact inverse de ce que je défends : l’universalité des valeurs. ».

Réforme des rythmes scolaires pas imposées dans les écoles privées sous contrat

« Les écoles privées ont une marge de manœuvre dans l’organisation du temps (…) nous avons tout fait pour les inciter à appliquer la réforme des rythmes scolaire. »

« Une municipalité a tout intérêt à embarqué ses écoles privées dans la réforme des rythmes scolaires. »

Réforme du collège

« La réforme du collège ne tourne pas autour des classes bilangues et du latin. »

« La réforme du collège part du constat que le collège était un échec d’un élève sur quatre. »

« Les collèges auront 20% de leur temps de temps d’autonomie, deuxièmement plus de l’accompagnement personnalisé pendant trois heures par semaine dans tous les établissements, de nouvelles pratiques pédagogiques (…) pour aller vers l’apprentissage pratique des choses, une offre pour tous les collégiens d’apprendre une deuxième langue vivante un an plus tôt, dès la classe de 5ème. »

Précisions sur les reproches de suppression de classes bilangues :

« Les classes bilangues de contournements, permettaient à une toute petite catégorie d’élèves de commencer dès la classe de 6è l’anglais, sans raison. (…) Les classes bilangues de continuité sont, elles, un dispositif qui permet à des élèves ayant appris une autre langue vivante que l’anglais en LV1 à l’école primaire, d’accéder à l’anglais dès la sixième. »

« Nous avons décidé de mettre un terme aux classes bilangues de contournements mais nous préserverons les dispositifs de continuité et même nous les développerons. »

« Ce qu’on appelle aujourd’hui classes bilangues ne sont que des bilangues de continuité (…) je peux vous assurer que dans tous les départements nous atteindrons le même niveau de classes bilangues de continuité car nous voulons diversifier les langues apprises à l’école primaire. »

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.