ségolène royal va être nommée vice-présidente de la bpi
ségolène royal va être nommée vice-présidente de la bpi © reuters

La présidente de la région Poitou-Charentes et toute récente vice-présidente et porte-parole de la Banque Publique d'Investissement est l'invitée de Bruno Duvic.

L'ancienne candidatesocialiste à l'élection présidentielle en France, Ségolène Royal, a été nommée vice-présidente de la Banque publiqued'investissement (BPI), a annoncé il y a dix jours sur France Inter le président de l'institution, Jean-Pierre Jouyet.

La nouvelle entité, dont l'Etat et la Caisse des dépôts (CDC) sont actionnaires à 50%-50%, regroupe les dispositifs publics de financements et d'investissements dans les entreprises existantes. Elle devrait être totalement opérationnelle courant mai, après un deuxième conseil d'administration en avril. La BPI sera composée de trois entités : un pôle financement appuyé sur l'actuel Oséo, un pôle investissement issu du Fonds stratégique d'investissement (FSI) et de CDC Entreprises et une société de tête qui pilotera l'ensemble.

La voilà banquière.

Le président de la BPI, Jean-Pierre Jouyet, ami de François Hollande et directeur général de la CDC, avait auparavant balayé devant des journalistes les critiques de la droite sur la nomination de Ségolène Royal, ancienne compagne du chef de l'Etat et présidente de la région Poitou-Charentes.

"Qu'il y ait un tandem entre un haut fonctionnaire que je suis et une représentante de région, compte tenu de l'implication des régions dans la BPI, me paraît logique", a-t-il dit à des journalistes.

Pierre Moscovici a quant à lui estimé que "Ségolène Royal a inventé le concept de la BPI, elle l'a beaucoup mis en oeuvre dans sa région".

L'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin, rival de Ségolène Royal en Poitou-Charentes avait ironisé sur cette nomination, en déclarant : "La voilà banquière".

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.