Depuis le 15 octobre vous participez à la grande consultation de France Inter sur les nouveaux rythmes scolaires. A 8h20, le ministre de l’Éducation Nationale réagissait aux résultats obtenus...

... Ou pas tant que ça : Vincent Peillon le dit très vite, il ne "commentera pas sur la forme cette consultation" mais il est là "pour parler du fond" de sa réforme des rythmes scolaires. Pour lui, il est de toute façon trop tôt pour faire un véritable bilan.

"La réforme est mise en oeuvre depuis un mois dans 4.000 villes. Il y a eu des difficultés dans 2.000 villes. Et dans 95% des cas, les difficultés rencontrées se résolvent localement."

Visu_consultation
Visu_consultation © Radio France

Alors, les enfants sont-ils vraiment "plus fatigués", comme le disent 69% des votants de notre consultation ? Vincent Peillon ne le nie pas, mais pour lui la réforme n'est pas en cause. "Chaque année, il y a une fatigue des enfants après les vacances d'été. La faculté de médecine l'a démontré", assure le ministre.

Et dans tous les cas, selon lui, ce n'est de toute façon pas aux parents opposés à la réforme de la commenter. "On ne la fait pas pour les parents, cette réforme. On la fait pour les élèves."

Or le ministre est persuadé que "tout le monde reconnait que cette réforme est utile à l'apprentissage des enfants".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.