Le secrétaire national du PCF souhaite rassembler, pour 2017, toutes les forces de gauche qui s'opposent à la loi Travail. Sous quelle forme? Un conseil national devra définir une stratégie le 15 avril.

Vous publiez « 99% » parce que 1% possède plus que toutes les autres. C’est d’une étude d’Oxfam que vous partez et de nombreux chiffres, notamment sur l’évasion fiscale. Que retenez-vous, vous des révélations de « Panama papers » ?

C’est la confirmation qu’il existe un système de prédation considérable des richesses créées dans le monde.

C’est ce que je décrypte dans le livre, l’actualité m’a rattrapé.

On dit qu’il y aurait dans les paradis fiscaux probablement 1/10ème de la richesse mondiale. C’est un système de prédation généralisé.

Est-ce que vous vous réjouissez à 100% du dévoilement ou vous vous inquiétez des risques de la transparence ?

Je pense que la transparence est nécessaire. Le Panama ne figure pas dans la liste des paradis fiscaux français. Jersey a disparu de cette liste en 2014, il faudrait nous expliquer pourquoi.Une commission d’enquête serait nécessaire et nous allons la demander.

Éric Bocquet a déposé une proposition de loi qui demande que la comptabilité des multinationales soit obligatoire pays par pays.

Est-ce que cette opération vous a réconcilié avec les médias ?

Je parle de Patrick Drahi, il semble qu’il soit dans la liste.

Il a publié un communiqué pour dire qu’il a utilisé une structure au panama pour faire une opération confidentielle.

Comment regardez-vous le mouvement Nuits debout, place de la République ?

La question pour les citoyens est de récupérer du pouvoir . Aujourd’hui, il est concentré entre quelques mains, il faut que les 99% récupèrent ces pouvoirs.

Les occupants de la place de la République ne veuillent plus entendre parler de partis politiques !

J’ai été place de la République ce week-end.

__

Vous avez été bien reçu ?

Bien sûr ! Les gens qui sont là veulent secouer la République.

Tout ce qui va permettre à ces gens mobilisés de garder la parole, des changements de la vie démocratique, seront les bienvenus. Ce mouvement social sur El Khomri est en train de changer la politique. On a eu les syndicats, la pétition en ligne, les Youtubers qui ont fait les vidéos #onvautmieuxqueça, il y a « Nuits debout ».

Il y a l’agenda politique et institutionnel. Qu’est-ce qu’il va se passer au Parti communiste et au Front de gauche ?

Il y a un débat sur la personne qui peut aller à l’élection présidentielle mais si l’on ne veut pas se tromper il faut écouter la mobilisation citoyenne.

Le bon calendrier est d’écrire le programme que veulent ces gens-là. Ecrivez vos plateformes politiques . Nous allons écrire un questionnaire, organiser une consultation, on l’intitule « que demande le peuple? ». On veut aller à la rencontre de 500 000 citoyens. A l’automne on pourra se demander qui peut porter cela.

Beaucoup de spéculation sur Nicolas Hulot, Jean-Luc Mélenchon s’est déjà déclaré, vous pourrez attendre ?

Un grand nombre est en train de comprendre qu’il faut passer par ce moment d’élaboration citoyenne.

__

Vous pourrez réconcilier les trois groupes : les tenants de la primaire, de Mélenchon, de Hulot ?

Il ne faut pas aller en ordre dispersé dans la bataille.

Nous ne pouvons pas être représentés par François Hollande.

08h37
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.