Le secrétaire national du PCF souhaite rassembler, pour 2017, toutes les forces de gauche qui s'opposent à la loi Travail. Sous quelle forme? Un conseil national devra définir une stratégie le 15 avril.

Vous publiez « 99% » parce que 1% possède plus que toutes les autres. C’est d’une étude d’Oxfam que vous partez et de nombreux chiffres, notamment sur l’évasion fiscale. Que retenez-vous, vous des révélations de « Panama papers » ?

C’est la confirmation qu’il existe un système de prédation considérable des richesses créées dans le monde.

C’est ce que je décrypte dans le livre, l’actualité m’a rattrapé.

On dit qu’il y aurait dans les paradis fiscaux probablement 1/10ème de la richesse mondiale. C’est un système de prédation généralisé.

Est-ce que vous vous réjouissez à 100% du dévoilement ou vous vous inquiétez des risques de la transparence ?

Je pense que la transparence est nécessaire. Le Panama ne figure pas dans la liste des paradis fiscaux français. Jersey a disparu de cette liste en 2014, il faudrait nous expliquer pourquoi.Une commission d’enquête serait nécessaire et nous allons la demander.

Éric Bocquet a déposé une proposition de loi qui demande que la comptabilité des multinationales soit obligatoire pays par pays.

Est-ce que cette opération vous a réconcilié avec les médias ?

Je parle de Patrick Drahi, il semble qu’il soit dans la liste.

Il a publié un communiqué pour dire qu’il a utilisé une structure au panama pour faire une opération confidentielle.

Comment regardez-vous le mouvement Nuits debout, place de la République ?

La question pour les citoyens est de récupérer du pouvoir . Aujourd’hui, il est concentré entre quelques mains, il faut que les 99% récupèrent ces pouvoirs.

Les occupants de la place de la République ne veuillent plus entendre parler de partis politiques !

J’ai été place de la République ce week-end.

__

Vous avez été bien reçu ?

Bien sûr ! Les gens qui sont là veulent secouer la République.

Tout ce qui va permettre à ces gens mobilisés de garder la parole, des changements de la vie démocratique, seront les bienvenus. Ce mouvement social sur El Khomri est en train de changer la politique. On a eu les syndicats, la pétition en ligne, les Youtubers qui ont fait les vidéos #onvautmieuxqueça, il y a « Nuits debout ».

Il y a l’agenda politique et institutionnel. Qu’est-ce qu’il va se passer au Parti communiste et au Front de gauche ?

Il y a un débat sur la personne qui peut aller à l’élection présidentielle mais si l’on ne veut pas se tromper il faut écouter la mobilisation citoyenne.

Le bon calendrier est d’écrire le programme que veulent ces gens-là. Ecrivez vos plateformes politiques . Nous allons écrire un questionnaire, organiser une consultation, on l’intitule « que demande le peuple? ». On veut aller à la rencontre de 500 000 citoyens. A l’automne on pourra se demander qui peut porter cela.

Beaucoup de spéculation sur Nicolas Hulot, Jean-Luc Mélenchon s’est déjà déclaré, vous pourrez attendre ?

Un grand nombre est en train de comprendre qu’il faut passer par ce moment d’élaboration citoyenne.

__

Vous pourrez réconcilier les trois groupes : les tenants de la primaire, de Mélenchon, de Hulot ?

Il ne faut pas aller en ordre dispersé dans la bataille.

Nous ne pouvons pas être représentés par François Hollande.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
(ré)écouter Le 7/9 Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.