Il a été longtemps lieutenant au sein de la police judiciaire de Seine Saint Denis, et il est désormais connu pour la qualité de ses polars. Lauréat du Prix du polar européen 2016 pour son dernier roman Surtensions, Olivier Norek est l'invité du 7/9.

"On n'est pas là pour être appréciés, ce n'est pas dans notre contrat".

br> "Les policiers sont sur les rotules depuis novembre. Ils font comme ils peuvent avec des moyens qu'ils n'ont pas" "Il faut arrêter d'utiliser la police comme un sparadrap et prendre des décisions"

"J'ai l'impression qu'on oublie qui est le problème. Ce n'est ni la police ni les manifestants mais les 400 casseurs"

"En Seine-Saint-Denis des affaires de viol se jugent six ans après les faits" "Pourquoi un enfant coûte 1200 euros à l'Etat à Paris et 800 euros en Seine-Saint-Denis?" "Le 93 on en parle juste avant les élections" "La prison ne marche pas"

"On a laissé le volet réinsertion de côté" "Il faudrait utiliser le temps de prison pour faire un apprentissage ou exercer une activité" "La Seine-Saint-Denis a 20% de délinquance de plus que les autres" "Le 93 est un département laboratoire, un enfant turbulant, il peut foutre le feu à sa chambre et faire des choses magnifiques à côté".

« Dans ma carrière, l’autre a toujours été mon monteur ». « Je regrette la police de proximité, visible, proche du peuple ».

« Si on dépénalise le cannabis, on va ouvrir de magasins, est-ce que les nouveaux emplois seront pour eux ? ».

« Si on dépénalise le cannabis il y aura une autre source d’argent, la prostitution, les drogues dures, les enlèvements avec demande de rançon ».

« 90 à 95% de mes romans ne sont que la vérité » « Flic, c’est un métier extraordinaire fait par des gens ordinaires». « Les Molenbeek, Patrick Kanner dit qu’il y en a 100 en France, je dis qu’il y en a 1000. Pour autant ce ne sont pas forcément des viviers de terroristes en puissance ».

«J’ai choisi le 93 car j’avais envie d’être utile » « Si j’écris les polars, c’est un alibi car j’aime les histoires humaines, j’aime quand le personnage s’installe »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.