Avec 36% des voix au premier tour en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, l'eurodéputé Florian Philippot est un des candidats FN susceptibles de remporter la présidence d'une région. A trois jours du second tour, il répond aux questions de Patrick Cohen.

Donald Trumpvoudrait fermer les frontières des Etats-Unis aux musulmans. Vous le prenez au sérieux ? Il correspond à votre idéal politique ?

Il raconte n’importe quoi. Je crois qu’il est en campagne à la recherche de buzz. Je n’ai jamais fait la confusion entre les Français musulmans, qui travaillent, qui ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres, et dont on se moque de savoir leur religion et le fondamentalisme religieux qui dit être combattu. On ne doit pas oublier de le combattre.

Monsieur Valls fait croire qu’on s’en prend à l’islam. Nous, on combat le fondamentalisme islamisme alors que c’est ce combat que vous ne menez pas.

Marion maréchal Le Pen dit : « les musulmans en France ne peuvent avoir le même rang que les Chrétiens ».

Le programme du Front National ne fait aucune différence entre les Français. Il y a des compatriotes musulmans qui votent Front national […] pour que la laïcité intransigeante les protège du fondamentalisme islamiste.

__

__

La laïcité intransigeante, elle passe par le maintien du concordat en Alsace et Moselle. On peut être champion de la laïcité et vouloir conserver le Concordat ?

Le concordat est là depuis des dizaines d’années.

Ça devrait être considéré comme une anomalie s’il posait un problème.

Je ne suis pas pour l’intégration de l’islam ou de toute autre religion au Concordat. Un seul pays a choisi de financer tous les cultes : la Belgique. Franchement le résultat n’est pas terrible.

Je demande aussi qu’on interdise les signes religieux ostentatoires dans les universités, les crèches.

Vous vous êtes opposé à la loi de renseignement ? Vous vous êtes opposé à toutes les mesures de renseignement au notamment au nom d’un principe de liberté totale sur Internet.

Au nom du droit.

Vous êtes contre la fermeture des sites jihadites !

S’ils sont illégaux, bien sûr que si.

La loi renseignement dilue les moyens de renseignement. Il faut concentrer les moyens sur les 20 000 fichés S.

Vous avez grandi dans le nord, vous habitez Paris, vous êtes candidat dans l’Est. Où vous installerez-vous en cas de victoire ?

J’ai souhaité mettre le siège du Conseil régional à Metz, de me battre pour que la préfecture de région soit à Châlons pour ne pas oublier la Champagne-Ardenne et de renforcer Strasbourg comme capitale économique.

Je serai entre Paris, Metz et Strasbourg.

Vous voulez démanteler la fusion des régions dont vous briguez la présidence ?

Si nous revenons au pouvoir national, nous reviendrons aux anciennes régions mais avec moins d’élus et suppression de structures para-administratives. Mais ça ça peut se gérer au niveau national.

(Patrick Cohen) Vous lui dites merci à Jean-Pierre Masseret qui se maintient dans le Grand Est ?

Il a respecté sa parole. Ça surprend aujourd’hui à l’UMPS. Il a appliqué le mode de scrutin démocratique.

Ce qui est étonnant c’est que le premier ministre fasse pression.

(Patrick Cohen) Avec le maintien de Masseret, vous avez déjà gagné ?

Il y a une lame de fond qui nous aurait permis de gagner dans toutes les circonstances .

(Auditeur) Strasbourg est une ville européenne importante, on sait que certains Etats membres reprochent au Parlement d’être à Strasbourg. Défendrez-vous son maintien dans cette ville ?

Oui nous avons toujours voté pour que Strasbourg soit le siège du Parlement et pas Bruxelles. Nous estimons que la démocratie est dans les nations et pas dans un peuple européen qui n’existe pas .

La coopération frontalière, je la défends , sur des projets concrets : sécurité, environnement, santé.

Le mauvais modèle c’est quand tout est centralisé à Bruxelles. Je suis très favorable à ce qu’on développe la coopération transfrontalière.

(Auditeur) Pouvez-vous me citer une salle de spectacle de musique à Strasbourg ?

Le CAC de Forbach, c’est un centre culturel à Forbach, où l’on a fait 45% au premier tour, 10 points de plus qu’aux européennes.

Oui on va défendre la culture, les festivals, les langues régionales. C’est attaché à des territoires. Je suis d’ailleurs inquiet avec la fusion, on risque de perdre beaucoup.

(Auditeur) ce qui m’intéresse de savoir c’est votre avis sur la programmation. Beaucoup de festivals ont été déprogrammés. On entend rarement des gens comme vous promouvoir la culture : la culture n’est pas que le folklore.

La culture c’est aussi la culture innovante, les jeunes créateurs, les jeunes artistes. Pour les régions, c’est un budget de quelques euros par personnes, on n’a aucune raison de le baisser.

(Auditrice) quelle est la position du Front national sur l’avortement ?

La position du Front national est pour la loi Veil telle qu’elle.(Patrick Cohen) Vous comprenez que la question se pose quand une personne veut supprimer les subventions ? Le programme du FN c’est à la carte ? Il y a des constantes nationales : l’identité nationale, la justice sociale, le service public mais il y a des différences d’approche selon les régions. Je suis par ailleurs pour une politique nataliste très forte.

(Thomas Legrand) Est-ce que ça veut dire que le Front national devient un parti avec des tendances ? Ou est-ce que le Front national est un parti d’opportunité, une politique de l’offre ?

On n’est pas une secte , tant mieux. Ce n’est pas une élection présidentielle. Il y a des particularités régionales.

(Thomas Legrand) Vous vous présenteriez en PACA, vous tiendriez le même discours ?

On est des êtres humains, on a chacun notre parcours.Arrêtez les subventions régionales aux migrants, tout ça c’est des constances.Je n’oublie pas que la France a une histoire qui s’est inscrite dans un héritage grec, romain, catholique et ensuite les Lumières, tout ça fait partie de l’histoire. (Twitter) Laïcité pour les musulmans, pas pour les chrétiens ? Le Concordat c’est les catholiques protestants et les juifs. (Twitter) Que pensez-vous de ceux qui portent un pendentif avec une croix ? Ce n’est pas un signe religieux ostensible.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
(ré)écouter Le 7/9 Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.