Ce soir, Jean-François Copé et François Fillon doivent une nouvelle fois se rencontrer pour tenter d'amorçer une sortie de crise. Luc Chatel reste optimiste. Il a confirmé la possibilité d'un nouveau scrutin d'ici le mois de juin. Dimanche, Luc Chatel avait parlé dans le JDD a parlé d'"avancées" bilatérales, d'"espoir de sortie de crise". Il a bien sûr mis en avant la "volonté d'apaisement" de son champion, Jean-François Copé.

Luc Chatel affirme qu' il faut "coûte que coûte" empêcher la scission du groupe parlementaire. Sinon,

Il y aura deux partis à terme, deux candidats à la présidentielle et Marine Le Pen au deuxième tour.

Dans cette même interview, Luc Chatel déplore les conséquences de la guerre des chefs àl'UMP :

Pendant ces quinze derniers jours, le gouvernement a fait voter 14 textes. L'opposition avait totalement déserté les débats, c'est inacceptable.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.