De nombreux invités ont débattu ce matin sur l'intervention militaire française en Centrafrique. L'Imam et l'Archevêque de Bangui ont, ensemble, appelé la population au calme.

Marie-Reine Hassen - ancienne ministre déléguée aux Affaires Etrangères centrafricaine

"C’est l’anarchie totale, il n’y a pas d'Etat. Seule une intervention étrangère peut ramener la paix. Il faut au moins 10.000 hommes. La France ne s’en sortira pas toute seule."

Pierre Lellouche - Député UMP de Paris, membre de la Commission des Affaires étrangères

Pour beaucoup de pays européens, "ce qui se passe en Afrique n’est pas leur problème."

Serge Michailof - Chercheur associé à l'IRIS, spécialiste de l'Afrique

"Je suis inquiet sur cette opération car elle me paraît plus difficile qu’au Mali."

Dieudonné Nzapalainga - Archevêque de Bangui

"Evitons un conflit religieux généralisé. Non à la haine !"

Oumar Kobline Layama - Imam de Bangui, Président de la communauté islamique de Centrafrique

"Non à la violence, et oui à l’unité nationale. Pas de vengeance, j’appelle au calme !"

Présence également d'Olivier Poujade, l'envoyé spécial de France Inter à Bangui.

Lien image Centrafrique, une mission française
Lien image Centrafrique, une mission française © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.